Retour sur la SEEPH

 

Le FIPHFP Occitanie s’associe chaque année, au mois de novembre, avec ses partenaires locaux, à la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. La Semaine pour l’emploi des personnes handicapées est l’occasion de continuer à faire changer le regard pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à l’emploi. A cette occasion, le FIPHFP mène des actions au niveau national, mais également au niveau territorial, au plus près des besoins des employeurs et de leurs agents. Parmi les très nombreuses actions menées localement, nous avons choisi de vous faire revivre quelques-unes.

 

--> Le salon HandiJob à Montpellier

 

Le salon Handijob 2018 s’est tenu le 20 novembre au Corum de Montpellier.

Depuis maintenant 9 ans cette manifestation met l’accent sur cinq thèmes principaux :

  • Mettre en relation directe des personnes possédant le statut de travailleur handicapé avec des entreprises du secteur public et/ou privé,
  • Préparer les personnes à l’emploi par le biais d’ateliers dynamiques et de mise en situation,
  • Faire connaitre les formations disponibles en région,
  • Permettre au public de connaitre leur environnement et les associations qui peuvent les aider dans leur projet de vie,
  •  Présenter du matériel ergonomique concourant au confort et au maintien des salariés.

Etaient présentes à cette journée 84 entreprises privées et publiques dont le CDG 34, la mairie de Montpellier, Montpellier Méditerranée Métropole, le CHU de Montpellier et le CCAS de Montpellier ainsi que 44 associations et organismes de formation.

 

L’enjeu du recrutement des personnes en situation de handicap, leur accompagnement mais également celui de leur maintien au sein de leur collectivité après un accident de vie est une préoccupation du FIPHFP qui dans le cadre d’une convention avec trois autres signataires (l’Etat, l’AGEFIPH et Pole Emploi) a confié cette responsabilité à Cap emploi Hérault, structure de l’APSH34.

 

Plus de 300 offres d’emploi, étaient à pourvoir par l’ensemble des acteurs présents (dont de très nombreuses ont été proposées par le secteur public) et plus de 150 personnes ont participé aux ateliers.

 

Pour Cap emploi 34, organisateur du salon depuis sa création, il est encore trop tôt pour tirer un bilan, mais on peut se féliciter d’ores et déjà du passage sur le forum de 1300 personnes environ et des moyens qui ont été engagés au cours des diverses actions mises en œuvre pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap en général et en particulier de la mobilisation des trois fonctions publiques.

 

 

--> La SEEPH dans le Gers : Cap sur l’apprentissage dans la Fonction publique…

 

Cap emploi 32 a fait de l’apprentissage une priorité, en particulier l’apprentissage dans la fonction publique. Récit d’une année de travail sur le sujet, mis en lumière à l’occasion de la SEEPH.

 

Pour suivre les directives gouvernementales nous avons mis en place un plan d’action spécial apprentissage sur l’année 2018. Il s’agit d’une voie d’accès à l’emploi alliant théorie et pratique au sein d’une structure et qui permet l’intégration de la personne avec des résultats probants en matière de pérennisation à l’issue.

 

Notre plan d’action sur l’année 2018 a porté sur la visite de Communauté de Communes ainsi que les Mairies de plus de 20 agents (soumises à l’obligation d’emploi) sur le territoire du Gers. Ces visites ont été réalisées en binôme avec le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale. L’objectif était de présenter l’offre de services Cap emploi ainsi que les aides FIPHFP dédiées au contrat d’apprentissage avec un bénéficiaire de l’obligation d’emploi.

 

Cap emploi 32 a donc mis l’accent lors du lancement de la SEEPH 2018 sur l’apprentissage dans la Fonction Publique Territoriale avec le témoignage d’une insertion réussie.

 

C’est à la Maison de la Région située dans les locaux de la CCI que lundi 19 novembre en début de soirée s’est déroulé le lancement de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. Pour l’occasion, le président de CAP Emploi 32, Philippe Lafforgue, recevait la préfète du Gers, Catherine Séguin, la conseillère régionale, Fatma Adda, et les représentants de divers organismes dont CAP Emploi, des CFA de Lavacant-Beaulieu et de l’Ecole des métiers, du Centre de gestion, l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées), et FIPHFP (Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique).

 

Monsieur B. a intégré l’accompagnement Cap emploi en mars 2015. Son dernier emploi en tant qu’agent d’espaces verts au sein d’une collectivité remontait à 2003.

 

Durant son parcours Cap emploi il travaille alors un nouveau projet professionnel dans la restauration. Il a également été accompagné dans le cadre de la prestation ponctuelle spécifique.

 

Il réalise plusieurs immersions pour confirmer son projet. La collectivité de Pavie a accepté de le prendre en PMSMP (période d’immersion) 15 jours dans l’équipe restauration scolaire. Son stage très positif lui a permis de décrocher un contrat d’apprentissage de 2 ans.

 

En parallèle, sa chargée de mission Cap emploi a rencontré en binôme avec le service handicap du Centre de Gestion de la Fonction Publique territoriale les élus de la Mairie de Pavie pour expliquer les mesures envisageables dans le cadre de l’intégration de Monsieur B.

 

Plusieurs réunions ont permis la concrétisation du contrat. Monsieur B. est actuellement en poste, avec l’intervention d’une aide humaine sur la partie théorique au CFA LAVACANT (prise en charge du FIPHFP en totalité).

 

Focus sur les aides du FIPHFP mobilisées dans le cadre de ce contrat d’apprentissage :

 

Le FIPHFP prend en charge la rémunération à hauteur de 80% de la rémunération brute et charges patronales (déduction faite des aides financières perçues par l’employeur au titre de cet emploi) par année d’apprentissage.

 

Mise en place d’un accompagnement socio-pédagogique pour lequel le FIPHFP prend en charge le cout des frais d’accompagnement dans la limité d’un plafond annuel de 520 fois le SMIC horaire brut.

 

Et pour finir la mise en place de l’aide financière pour l’apprenti qui sera versée par l’employeur et qui sera remboursée par le FIPHFP d’un montant de 1525 €.

 

Marie Lequime du Centre de gestion de la fonction publique territoriale Gers, lors du lancement de la SEEPH 2018.

 

--> En écho avec les travaux nationaux : Une table ronde sur l’alternance, « voie royale »

 

A l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH ), le FIPHFP, LADAPT et l’Agefiph ont organisé, vendredi 23 novembre dernier, à l’Ecole de Paris des Métiers de la Table (EPMT), une table ronde sur la thématique de « l'alternance, voie royale vers l’inclusion professionnelle des personnes handicapées ».

 

Cet évènement a été l’occasion de mettre en lumière les opportunités que représente la « Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » en matière d’alternance et d’apprentissage, en illustrant par des exemples concrets comment l’alternance peut venir soutenir aussi bien des situations de passerelle du milieu protégé vers le milieu ordinaire, que des situations de reconversion professionnelle, ou de la recherche de compétences spécifiques, et ce aussi bien dans le secteur privé que public.

 

Pour en savoir plus :

http://www.fiphfp.fr/Le-FIPHFP/Actualites-de-la-SEEPH/Table-ronde-SEEPH-2018-L-alternance-voie-royale-vers-l-inclusion