MESURES EXCEPTIONNELLES - Les masques inclusifs pris en charge par le FIPHFP

L’usage des masques, s’il est nécessaire d’un point de vue sanitaire, présente une réelle difficulté pour certaines personnes en situation de handicap, à tire d’exemple :

 

  • Dans les situations de handicap auditifs, où les personnes ont besoin d’une information visuelle, que ce soit pour la lecture labiale, le langage non-verbal, le repérage de l’interlocuteur actif…
  • Dans certaines situations de troubles psychiques ou de troubles du spectre autistique, ou l’absence de perception du visage de l’interlocuteur peut être particulièrement troublante et déstabilisante.

 

Pour cette raison, et pour que le masque ne soit pas un facteur de tension ou d’exclusion supplémentaire, le FIPHFP, comme l’Agefiph d’ailleurs, soutient, au titre de « l’aide à l’environnement de travail », l’achat de masques inclusifs à hauteur de 50 % de leur coût (dans la limite de 5 € de prise en charge par masque), et ce pour l’agent comme pour son collectif de travail.

 

Cette aide exceptionnelle est expérimentée pour une durée de 3 mois dans un premier temps.

 

Pour plus de détails : http://www.fiphfp.fr/Le-FIPHFP/Actualites-du-FIPHFP