La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées décline ses priorités pour 2019

Publication des décrets d’application de la loi Avenir professionnel, concertation sur l’offre de services et simplification des conditions d’octroi des prestations sociales, etc. Telles sont les priorités de Sophie Cluzel pour l’année 2019 en matière d’emploi et de protection sociale des personnes handicapées.

 

Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, a présenté ses priorités pour l’année 2019 le 1er février. Elle a également lancé la campagne nationale du Duo-Day.

 

Perspectives de l’année 2019 en matière de politique du handicap

Les décrets d’application de la loi Avenir professionnel relatifs à la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) font actuellement l’objet d’une concertation et devraient être publiés à la fin du mois de mars ou en avril, a indiqué la secrétaire d’État.

 

Par ailleurs, la concertation sur l’offre de services se poursuit, avec les organisations syndicales et patronales, les associations, les acteurs du service public de l’emploi et les deux fonds Agefiph et FIPHFP. L’objectif est « d’améliorer la lisibilité de l’offre de services, de la compléter autant que de besoin et de mieux articuler les dispositifs de droit commun ou spécifiques ». Dans ce cadre, Sophie Cluzel encourage « les pratiques d’accompagnement innovantes ».

Elle souhaite faire passer le nombre de personnes accompagnées de 1 000 à 50 000, en s’appuyant sur le service public de l’emploi et en priorisant les très petites, petites, moyennes et entreprises de taille intermédiaire (TPE, PME et ETI). Elle a aussi rappelé que les référents handicap ont été généralisés par la loi Avenir professionnel dans les entreprises d’au moins 250 salariés, ainsi que dans les centres de formation des apprentis (CFA).

Enfin, elle souhaite simplifier les conditions d’octroi de la PCH (prestation de compensation du handicap) et de l’AEEH ( allocation d’éducation de l’enfant handicapé), ainsi qu’améliorer la gouvernance des MDPH (maisons départementales des personnes handicapées).

 

Lancement de la campagne nationale du DuoDay 2019

La seconde édition du DuoDay, événement européen, aura lieu le 16 mai 2019.

Sophie Cluzel a lancé la campagne française en présence d’une centaine de représentants d’employeurs publics et privés, d’administrations et d’associations.

 

Cette année, elle vise la constitution de 80 000 duos composés d’une personne handicapée et d’un professionnel (contre 4 000 en 2018). Ces duos permettront aux personnes handicapées « de découvrir un métier et d’amorcer un parcours d’insertion », aux professionnels « de sensibiliser leurs équipes, de dépasser les préjugés et de découvrir les compétences et les qualités professionnelles de ces personnes », ainsi qu’aux structures accompagnant les personnes handicapées « de resserrer les liens avec les employeurs locaux et ainsi faciliter la compréhension de leurs attentes et leurs besoins ».

 

En outre, la secrétaire d’État a annoncé la tenue d’une réunion des ministres européens en charge des personnes handicapées le 14 mars 2019 à Paris, afin d’échanger sur les bonnes pratiques pour changer le quotidien des 90 millions d’Européens handicapés, sur le DuoDay, et sur la mobilisation de la recherche européenne sur les causes de l’autisme.

 

Source : Liaisons sociales Quotidien – 06/02/2019